Comment devenir pro gamer

Un pro gamer est un professionnel en esport. Cela signifie qu’il en tire un revenu régulier et qu’il n’aborde pas le jeu vidéo comme un loisir ou une détente à la fin de sa journée de travail.

Pour autant il n’existe pas encore de véritables formations. On ne peut pas parler d’évolution professionnelle, car même les jeux actuellement joués en compétition vont probablement beaucoup changer au fil des années à venir. Cependant il est tout de même possible de suivre certains conseils afin de se lancer.

La base pour devenir un pro gamer

Un joueur professionnel est toujours spécialisé. Il s’attache avant tout à un jeu et y joue en priorité. Il faut pouvoir associer une excellente connaissance de l’univers à de très bons réflexes.

Donc la première chose à faire est de déterminer le jeu avec lequel vous souhaitez vous professionnaliser et y jouer au maximum. C’est un véritable investissement en temps et les professionnels confient y consacrer de 35 à 50 h par semaine.

Voici quelques-uns des jeux disponibles en tournois : Starcraft II, FIFA, League of Legends, Counter Strike GO, DOTA II, etc.

Se lancer avec les premiers tournois

Pour débuter, il va falloir oser participer à des tournois. L’idéal est de rejoindre une équipe ou plus simplement un club. On en trouve de plus en plus facilement, mais il faut pouvoir faire ses preuves afin de l’intégrer.

L’important pour les premiers pas n’est pas de viser des tournois très importants rapportant beaucoup d’argent, mais de se faire une première expérience, de rencontrer du monde, de commencer à se faire un nom.

Se faire connaître

En parallèle à vos premiers tournois vient le moment de se faire connaître en ligne. Pour cela rien ne vaut les réseaux sociaux. Si Facebook est à oublier, privilégiez un réseau que vous appréciez et où vous savez trouver des pros gamers qui pourraient vous servir de modèles.

Il est également possible de vous créer une chaîne vidéo pour diffuser certains extraits de vos parties.

L’objectif est de créer une communauté autour de vous, d’asseoir votre crédibilité et d’avoir plus de poids au moment de chercher des sponsors.

Gagner de l’argent comme pro gamer

Un pro gamer gagne obligatoirement de l’argent, sinon il n’est qu’un gamer. Il faut donc un revenu régulier pour obtenir le statut de professionnel.

Pour cela trois solutions : trouver des sponsors, gagner des tournois, tirer des revenus annexes (par le biais de vidéos entre autres).

Faire parti d’une équipe est incontournable à ce niveau-là.

Garder un plan B

Difficile de savoir ce qu’il sera possible de faire après une carrière de pro gamer, difficile d’évaluer si vous réussirez à devenir pro gamer. La concurrence internationale est de plus en plus rude.

Alors il faut finir ses études, garder un boulot ou mettre de l’argent de côté tous les mois pour pouvoir envisager une reconversion sérieuse.

Les compétences à développer

Être pro gamer demande une bonne connaissance du jeu, mais également une excellente dextérité. Il faut un bon esprit d’équipe pour avancer ensemble.

Enfin, il faut avoir une hygiène de vie au top. Car si effectivement l’esport se fait depuis un fauteuil de gamer, la position assise associée à une alimentation déséquilibrée peut déboucher sur de nombreux problèmes de santé. Et certains d’entre eux vous empêcheront de vous asseoir, ruinant alors immédiatement tout rêve de carrière.

Femme et pro gamer, c’est possible ?

Certaines femmes ont déjà atteint le plus haut niveau en esport.

C’est le cas de Scarlett, Sasha Hostyn, une jeune Canadienne. Début 2018, elle a gagné l’IEM 2018 organisé à l’occasion des Jeux olympiques en Corée. Elle est donc championne internationale à Starcraft II, devant les Coréens et leur excellente réputation. Kayane, Marie-Laure Norindr, est une jeune Française championne en jeux de combat.

Actuellement tous les tournois les plus importants sont mixtes. On peut présenter une équipe masculine, féminine ou mixte. Cependant les femmes sont moins représentées et souvent victimes de moquerie et de mépris par les autres compétiteurs.

Du coup des tournois strictement féminins commencent à être mis en place. Ils ont moins de visibilité que les tournois mixtes et la dotation est moindre.

Une femme qui veut être pro gamer et être prise au sérieux à tout intérêt à se lancer dans les tournois mixtes en priorité. Ce ne sera pas le plus facile, mais c’est la plus belle façon de réussir.

Conclusion

Face à la dotation de certains tournois et en raison du plaisir que l’on a à passer une soirée à jouer, le métier de pro-gamer fait rêver. Cependant c’est une carrière qui demande un véritable investissement et qui doit être considérée avec tout autant de sérieux que toute autre carrière.

Sources :

http://pro-gamer.fr/comment-devenir-pro-gamer/

http://www.studyrama.com/formations/fiches-metiers/multimedia/e-sportif-103205

https://www.eurosport.fr/e-sports/esport-pro-gamer-c-est-35-a-50h-d-entrainement-par-semaine-du-talent-et-un-certain-ego_sto4714518/story.shtml

https://jeu.video/articles/devenir-pro-gamer/

Comment devenir pro gamer
5 (100%) 1 vote