PC portable gamer

Le guide de l’eSport

L’eSport est un phénomène moins récent que beaucoup de gamers ne semblent le penser. Si l’eSport est très en vogue ces dernières années, le premier tournoi a, en réalité, été lancé il y a déjà plus de 40 ans.

On peut d’ailleurs affirmer que c’est véritablement à partir de ce moment-là que l’eSport est devenu plus qu’un simple phénomène, mais une vraie industrie pesant plusieurs milliards de dollars. Son ascension a été fulgurante, et aujourd’hui, il est impossible de passer à côté de ces jeux élevés au rang de sport virtuel.

Aujourd’hui, l’eSport est très bien connu des joueurs. Il donne lieu à des tournois internationaux et des ligues où les joueurs professionnels s’affrontent en solo, ou en équipe, pour remporter des prix pouvant aller jusqu’à plusieurs millions de dollars. En parallèle, de nombreux tournois sont également organisés pour les gamers amateurs. Dans les deux cas, le public est toujours incroyablement nombreux à être présent pour assister à ces rencontres en direct, mais aussi pour suivre les tournois en ligne.

Bref, ce phénomène a une ampleur et une aura internationale encore plus importante que le monde ne semble le penser. C’est d’autant plus le cas avec le business autour des paris eSports qui s’est développé à une vitesse incroyable, et avec un engouement fulgurant autour de cet univers.

Si vous êtes encore novice en matière d’eSport, alors vous êtes au bon endroit ! Ici, vous découvrirez et apprendrez tout ce qu’il faut savoir en la matière, afin de devenir un véritable pro sur le sujet.

Qu’est-ce que le eSport ?


L’eSport n’est autre que l’abréviation de l’expression « sport électronique ». Il s’agit d’une discipline qui désigne une forme de sport virtuel. Cette terminologie a été inventée il y a quelques décennies seulement, afin de décrire un mode de jeu vidéo de compétition. En effet, avec l’eSport, les joueurs ne se contentent plus de s’affronter de façon ludique sur des jeux en ligne. Ici, l’objectif est de gagner et de devenir le meilleur dans cette discipline.

Bien entendu, jouer aux jeux vidéo engendre toujours une forme de compétition. En revanche, la plupart des joueurs jouent pour s’amuser, comme un hobby ou un passe-temps. Avec l’eSport, on ne se trouve plus dans la même dimension. L’eSport est une véritable discipline où ceux qui la pratique sont élevés au rang de joueurs professionnels.

Encore beaucoup de personnes ont du mal avec ce concept, mais qu’on se le dise : il existe bel et bien des joueurs de jeux vidéo professionnels, et il s’agit d’une tendance qui prend de plus en plus d’ampleur avec le temps. De la même façon qu’on peut jouer au football en amateur ou en professionnel, on peut en faire de même avec les jeux vidéo. Dans le premier cas, on sera un simple gamer, dans la seconde, on sera un joueur pro, dont c’est souvent le métier.

Techniquement, il est vrai que l’on peut pratiquer l’eSport de façon plus décontractée, chez soi ou entre amis. Mais il faut tout de même être conscient qu’il existe un niveau « Pro » pour cette discipline, comme dans n’importe quelle autre discipline sportive d’ailleurs.

En outre, rappelons que les tournois d’eSport bénéficient notamment d’un public qui est tout aussi passionné que les spectateurs qui regardent les matchs de sport traditionnels. D’ailleurs, les tournois eSport se déroulent de la même façon devant un public en direct et sont retransmis en ligne où de nombreux adeptes les suivent avec beaucoup d’intérêt.

Une chose est sûre, l’eSport gagne du terrain et n’est pas près de mettre un terme à cette ascension fulgurante !

Maintenant que la notion d’eSport est plus claire, rentrons dans le vif du sujet en ce qui concerne tout l’aspect technique de ce sport électronique.

Quels sont les types de jeux considérés comme de l’eSport ?

Si la majorité des jeux vidéo peuvent se prêter à l’eSport, il existe en réalité certaines catégories de jeu qui permettent de s’engager dans des parties ultras compétitives. C’est d’ailleurs dans ce type de jeu que les compétitions dédiées aux joueurs professionnels s’organisent. Il s’agit des jeux issus des catégories suivantes :

  • Les jeux de combat
  • Les jeux de stratégie en temps réel ou jeux RTS
  • Les jeux de tir à la première personne ou jeux FPS
  • Les arènes de bataille multijoueurs en ligne ou MOBA

Voici une brève présentation de chacun de ces jeux :

Les jeux de combat

Les jeux de combat figurent parmi les grands classiques du jeu vidéo. Les jeux de combats sont en effet un type de jeu parmi les tous premiers jeux sortis sur ce marché.

Le principe est à peu près toujours le même : le gamer choisit un personnage qu’il incarne ensuite à l’écran. Chaque gamer doit ensuite faire évoluer son personnage en gagnant des combats en duels. Plus il gagne de combat, plus ses points d’expérience et ses compétences augmentent.

Pour cela, chaque combat est généralement chronométré et l’objectif est d’infliger le maximum de dégâts à son adversaire dans ce laps de temps.

Les jeux de stratégie en temps réel ou jeux RTS

Les jeux de stratégie en temps réel ou jeux RTS sont l’une des catégories de jeux les plus plébiscités du monde gaming, et notamment, par les joueurs professionnels.

Dans ces jeux, l’objectif est de mettre en avant ses compétences de stratège pour gérer au mieux ses ressources et gagner ses combats.

Dans ces jeux, le principe consiste souvent à défendre sa base, tout en détruisant celle de ses adversaires. La construction de structure va souvent de paire, celles-ci permettent de constituer des barrages de défenses contre les autres gamers, prêts à tout pour détruire et piller les richesses de leurs adversaires.

Les jeux de tir à la première personne ou jeux FPS

Les jeux de tir à la première personne ou jeux FPS (First Person Shooter) figurent également au rang des jeux les plus populaires de la sphère gaming. Aujourd’hui, ces jeux sont ultras immersifs et affichent des univers très détaillés dont les joueurs sont très friands. Le principe de base d’un FPS est toujours le même : le joueur voit le jeu à travers les yeux du personnage qu’ils incarnent à l’écran.

Le joueur se retrouve alors propulsé dans un monde dont le décor peut s’inspirer de différents univers (moderne, post-apocalyptique, etc.). Pour combattre l’ennemi, le joueur dispose d’un ensemble d’armes à feu et d’armes blanches selon les jeux. Il avance ensuite dans le jeu en accomplissant diverses missions et en gagnant de l’expérience au combat.

Les arènes de bataille multi-joueurs en ligne ou MOBA

Les arènes de bataille multi-joueurs en ligne, ou MOBA, sont des jeux hybrides qui combinent à la fois de la stratégie et de l’action. La plupart des MOBA sont des jeux d’équipe dans lesquels des groupes de personnages virtuels s’affrontent.

Dans ces jeux, le joueur contrôle un personnage et doit ensuite mettre en place une stratégie efficace avec ses coéquipiers, afin de remplir les missions qui leur sont confiées. Parmi les missions les plus courantes, on retrouve notamment la destruction des camps ennemis.

Qui sont les acteurs clé de l’industrie de l’eSport ?

L’industrie de l’eSport ne serait rien sans les organismes et entreprises qui créent et organisent les tournois, les joueurs professionnels qui s’y affrontent, etc. En revanche, ces derniers ne sont pas les seules entités à alimenter ce secteur. Voici, en effet, la liste de tous ceux qui permettent au monde de l’eSport d’exister :

  • Les fans
  • Les sponsors
  • Les gérants d’équipe et les managers de joueurs
  • Les streamers
  • Les entraîneurs et les analystes
  • Les commentateurs
  • Les développeurs de jeux vidéo
  • Les éditeurs de jeux vidéo
  • Les joueurs occasionnels
  • Les diffuseurs

Comme nous l’avons évoqué, l’industrie de l’eSport pèse, aujourd’hui, plusieurs milliards de dollars. Ainsi, chacun des acteurs cités ci-dessus participe à son expansion et à sa croissance. C’est grâce à chacun d’entre eux que le secteur de l’eSport a autant de succès et a pu atteindre le niveau où il est aujourd’hui.

Focus sur les principales compétitions eSports de la scène gaming pro

Dans le monde du gaming professionnel, on retrouve de nombreuses compétitions de premier ordre. De plus, les nouveautés sont fréquentes dans ce domaine avec des organisateurs qui n’hésitent pas à créer de nouveaux tournois presque chaque année.

Si l’on devait citer les deux compétitions les plus importantes de l’eSport, on pourrait citer sans aucun doute :

Le Championnat de Dota 2 « The International »

Le Championnat de Dota 2 « The International » est LA plus grosse compétition d’eSport organisée. Créée en 2011 par Valve Corporation, elle se déroule depuis à Seattle aux Etats-Unis. Dans cette compétition, ce ne sont pas moins de 16 équipes qui s’affrontent. Le premier prix est tout simplement phénoménal et atteint près de 20 000 000 d’euros.

Le Championnat du Monde de League of Legends

Le Championnat du Monde de League of Legends est une compétition qui a vu le jour en 2011 et qui a été organisée par Riot Games. Les lieux d’organisation peuvent différer et de nombreux pays ont déjà accueillis la finale à l’instar des Etats-Unis, de la Corée du Sud, de la France, etc. Il comporte 16 équipes qui se battent pour le premier prix qui est de près de 6 000 000 d’euros.

Ces deux compétitions sont réellement les plus importantes au monde concernant l’eSport. On peut aisément le comprendre en ne prenant en compte que les premiers prix qui sont tout simplement incroyables !

En parallèle, de nombreuses autres compétitions et ligues sont également très importantes dans le monde du gaming eSport. Parmi celles-ci, on peut notamment citer :

L’Apex

L’Apex est un tournoi axé sur les jeux vidéo de combat. Il se déroule chaque année depuis 2009, l’année où il a été lancé. De nombreux jeux y sont représentés, mais le jeu phare de cette édition est bien Super Smash Bros.

Le Smite World Championship

Le Smite World Championship est la plus grande compétition de Smite. Elle se déroule chaque année à Atlanta aux USA et propose un premier prix de près d’un million de dollars.

Le championnat Call of Duty World League

Le championnat Call of Duty World League est la compétition star du jeu Call of Duty qui est un jeu FPS ultra populaire depuis sa sortie. Si l’épreuve principale a lieu en Californie aux USA, les épreuves de qualification, elles, ont lieu dans de nombreux pays différents. Le prix pour l’équipe gagnante s’élève à près de 400 000 dollars.

La Capcom Cup

La Capcom Cup est une compétition axée sur la série de jeux Street Fighter. Le tournoi débute par plusieurs épreuves de qualification qui sont organisées un peu partout dans le monde. L’épreuve finale a ensuite lieu aux Etats-Unis.

L’Evolution Championship Series

L’Evolution Championship Series ou plus couramment appelé Evo est une compétition eSport de première importance dans le monde du gaming. C’est d’ailleurs l’une des plus anciennes étant donné qu’elle a lieu chaque année depuis son lancement en 1996.

Liste des jeux eSports les plus populaires

Les jeux d’eSport qui proposent des tournois professionnels sont très nombreux. Toutefois, certains jeux sont plus actifs que d’autres et se démarquent ainsi des autres. Si vous souhaitez en apprendre davantage sur le monde de l’eSport, alors c’est vraisemblablement vers ces jeux qu’il faudra se tourner. Il s’agit notamment de :

  • League of Legends, qui est un jeu MOBA développé par Riot Games et sorti en 2009. Le jeu est disponible sur PC et Mac.
  • Counter-Strike : Global Offensive, qui est un jeu FPS développé par Valve Corporation et sorti en 2012. Le jeu est disponible sur PC, Mac, PlayStation et Xbox.
  • Dota 2, qui est un jeu MOBA développé par Valve Corporation et sorti en 2013. Le jeu est disponible sur PC et Mac.

Si ces trois titres précédents sont de loin les plus populaires de la scène eSport, il en y a plusieurs autres qui ont aussi beaucoup d’influence dans le monde du gaming sportif.

Call of Duty est une série de jeux de tir à la première personne extrêmement populaire dans l’univers du gaming et notamment de l’eSport. Les fans de jeux de guerre et de stratégie seront servis avec chaque opus de Call of Duty. La série a commencé en 2003 et compte de nombreux opus comme WarZone, ModernWarfare, etc.

World of Tanks est un jeu développé autour de la thématique des chars d’assaut et de la guerre. L’incroyable réalisme et le détail apporté à la réalisation de ce jeu est probablement son point le plus fort. Les compétitions eSport se développent ainsi dans ce jeu autour de 400 véhicules reproduis à l’exactitude, où l’objectif est de détruire les véhicules de ses ennemis.

StarCraft II est un jeu vidéo de stratégie en temps réel, qui est considéré comme l’un des meilleurs jeux de tous les temps dans cette catégorie. Le succès de StarCraft II a d’ailleurs été très important dès sa sortie en 1998. Au départ conçu pour être joué en solo, c’est pourtant son mode multi-joueurs qui lui a permis de devenir un jeu vidéo incontournable dans l’univers des eSports.

Smite est un MOBA développé par Hi-Rez et sorti en 2014. Il s’agit d’un jeu qui se joue en équipe de 5 joueurs et où chaque joueur incarne un personnage de la mythologie.

Hearstone : Heroes of Warcraft est un jeu gratuit de stratégie très fortement plébiscité par les gamers pro comme la plupart des jeux de la franchise Warcraft. Il a d’ailleurs le privilège de détenir de nombreux prix. Cette version est un jeu de carte au tour par tour où deux adversaires s’affrontent et ont pour objectif de se détruire l’un et l’autre.

Quelles sont les questions les plus fréquentes concernant l’eSport ?

Voici les réponses auxquelles encore beaucoup de personnes se posent des questions concernant l’eSport :

Pourquoi l’eSport n’est il pas considéré comme un « vrai » sport ?

L’eSport est une industrie qui suscite beaucoup de questions pour les non-initiés. La principale problématique est que beaucoup de monde pense encore que l’eSport n’est pas une vraie pratique sportive. L’argument qui est souvent avancé est que ce sport ne nécessite aucun entraînement physique.

Toutefois, il faut dire que beaucoup de sports ne nécessitent pas d’entraînement physique à l’instar du billard, par exemple. Pourtant, il s’agit d’un sport à part entière, tout comme l’eSport. 

L’eSport est une pratique qui nécessite un véritable entraînement pour atteindre un haut niveau. De plus, ce sport nécessite énormément de technique, de stratégie, ainsi qu’un esprit de compétition très poussé. Autant de qualités qui sont acquises au cours d’entraînements très poussés.

Qu’est ce qui fait la popularité des eSports ?

Les eSports sont populaires au même titre que n’importe quel autre sport. Tout d’abord, il existe des joueurs pros qui sont littéralement adulés par les fans. De plus, les tournois qui sont organisés partout dans le monde, et plusieurs fois par an, rassemblent un immense public de passionnés. Les combats qui s’y déroulent sont souvent trépidants et constituent de véritables spectacles. De plus, une chose est sûre, la popularité des eSports ne fait qu’augmenter ces dernières années et le phénomène est en plein essor.

Qui est le principal public des eSports ?

Bien que le public des compétitions d’eSport réunisse des personnes aux profils très différents, on pourrait tout de même dire que la quasi-totalité de ce public est composé de joueurs et de personnes qui ont un intérêt direct pour le monde du jeu vidéo.

Il faut d’ailleurs préciser qu’il s’agit autant d’hommes que de femmes, et que l’on compte autant de jeunes que de moins jeunes. Le gaming de niveau professionnel est une passion qui réunit tout le monde sans exception.

Comment assister à une compétition d’eSport ?

Les compétitions d’eSport sont généralement retransmises par de nombreux sites spécialisés. Parmi ceux-ci, on peut notamment citer Twitch.TV et HLTV.org qui sont les deux principaux acteurs dans ce secteur. Les diffusions se déroulent généralement en direct, et concernent aussi bien les tournois majeurs que les tournois secondaires du monde du gaming.

Comment parier sur les compétitions d’eSport ?

Les paris sportifs sur les tournois d’eSport sont une véritable opportunité de gagner de l’argent. Il s’agit d’un véritable business qui génère, là aussi, plusieurs millions de dollars. Il existe d’ailleurs différentes façons de parier sur les matchs d’eSport :

  • Les paris en argent réel
  • Les paris sociaux
  • Les ligues fantasy eSports
  • Les paris face-à-face ou challenge
  • Les paris Skin & Objet

Il existe pour cela de très nombreux sites de pari eSport. Mais attention, avant de se lancer sur ce terrain à double tranchant, il faut être certain d’avoir bien compris les différents types de pari, les modalités, et être tout à fait conscient des enjeux et des risques qu’il y a à parier sur ces compétitions.

Comment devenir gamer professionnel ?

Comme dans n’importe quelle discipline, devenir pro n’est pas à la portée de tous. Toutefois, pour commencer à jouer, il suffit d’un ordinateur ou d’une console, ainsi que d’un accès à Internet.

Ensuite, pour se démarquer des autres gamers, il faudra disposer d’un véritable talent et de faire preuve de tactiques et de capacités de jeu remarquables.

Il faudra ensuite vous adresser aux bons organismes, afin de participer et remporter des matchs de sélection régionaux ou nationaux pour espérer pouvoir rejoindre une équipe nationale et se présenter aux plus grandes compétitions internationales.

Quel est le salaire d’un joueur eSport professionnel ?

Les meilleurs gamers de la planète gagnent plusieurs millions de dollars par an. Leur « salaire » est très variable en fonction de nombreux critères comme les sponsors, les victoires, les contrats, ainsi qu’en fonction de diverses prestations comme les apparitions, les collaborations, etc.

Mieux comprendre le secteur de l’eSport grâce à un glossaire complet

Vous ne comprenez pas encore tout à fait le sens de certaines terminologies ou certaines abréviations ? Pas de problème, vous êtes au bon endroit ! Soyez bien attentif à la suite de ce guide. Voici, dans l’ordre alphabétique, tous les termes que vous devez apprendre pour devenir à votre tour un vrai pro des eSports.

AAA ou « triple A » : abréviation qui désigne les jeux les plus médiatisés. Le triple A concerne globalement les jeux publiés par les plus grands développeurs. Ce sont ceux qui attirent immédiatement beaucoup d’attention. Un jeu de plus petite envergure peut tout de même acquérir le statut AAA s’il réussit à devenir ultra populaire auprès des communautés de gamers.

Aggro : il s’agit d’une abréviation utilisée par les gamers pour remplacer le mot « agressif ». On l’utilise généralement pour qualifier un style de jeu basé sur l’attaque plutôt que sur la défense.

Buff ou amélioration : terme qui désigne un objet ou une compétence qui rend l’avatar plus puissant. Les gamers utilisent aussi ce mot comme verbe.

Cheese : terme qui désigne une stratégie ou une technique de jeu déloyale à la limite de la triche.

Clan : terme comparable au mot « équipe » dans les communautés de gaming.

Co-op : abréviation utilisée pour « jeu coopératif », autrement dit où les joueurs forment une équipe afin de vaincre un ennemi commun.

JcE : abréviation de « joueur contre environnement », autrement dit joueur contre ordinateur.

JcJ : abréviation de « Joueur contre joueur ». Ce mode de jeu concerne d’ailleurs la majorité des jeux eSports.

Jeu multiplateforme : il s’agit d’une fonction qui concerne certains jeux et qui permet aux joueurs issus de différentes plateformes de s’affronter. Par exemple, aux joueurs Xbox d’affronter des joueurs Playstation.

N00b : ce terme issu de l’argot est utilisé pour désigner un gamer débutant. Il s’agit d’un terme assez péjoratif qui peut être utilisé à l’encontre des gamers novices qui commettent beaucoup d’erreurs.

Farming ou Grinding : ces termes font référence au fait de répéter une action inlassablement pour obtenir un avantage. Par exemple, il peut s’agir de tuer en boucle des monstres du même niveau en vue de gagner plus d’argent.

Gank : ce terme argotique désigne une embuscade. Les joueurs l’utilisent aussi en tant que verbe pour désigner le fait de se faire « ganker », autrement dit, tuer après une attaque surprise.

GG : abréviation de « Good game » autrement dit « Bien joué ». Elle est souvent utilisée fin de match pour féliciter ses adversaires.

Meta : abréviation de « Metagame » ou méta-jeu, ce terme décrit des stratégies et des tactiques avancées.

Nerf : opposé d’un buff ou d’une amélioration. Un nerf rend un personnage, un sort ou un objet moins puissant.

OP : abréviation de « overpowered », autrement dit « surpuissant ». Se dit d’un personnage ou d’un objet surpuissant qui impacte négativement l’équilibre du jeu.

PJ ou PNJ : abréviation respective de « personnage joueur » et de « personnage non-joueur ». Il s’agit, dans le premier cas, d’un personnage du jeu qui est contrôlé par un joueur, et dans le second, d’un personnage contrôlé par l’ordinateur.

Rekt : terme argotique utilisé pour parler d’une raclée.

Salty : se dit d’un gamer mauvais joueur qui prend mal une défaite.

Strat : abréviation du mot stratégie.

Site de streaming : désigne un site web qui diffuse des rencontres eSports en direct et/ou qui permet aux gamers de diffuser leurs sessions de jeu.

Histoire des eSports en 12 dates clé

Afin de mieux comprendre l’histoire des eSports, voici 12 dates clé qui ont marqué l’industrie du gaming professionnel depuis sa création jusqu’à aujourd’hui.

1972 : Création du premier tournoi de jeu vidéo, les « Intergalactic Spacewar Olympics ».

1983 : Twin Galaxies crée l’équipe nationale américaine de jeux vidéo à une époque où l’industrie du gaming n’en n’est qu’à ses balbutiements.

1990 : Les premiers championnats du monde Nintendo voient le jour.

1996 : En Californie se tient le tout premier tournoi majeur de Street Fighter, Battle by the Bay.

1997 : La Cyberathlete Professional League est créée et commence à organiser des tournois avec des prix de plusieurs milliers de dollars, marquant ainsi un vrai tournant dans une industrie qui allait bientôt générer des milliards de dollars.

2002 : La Major League Gaming (MLG) voit le jour. Elle deviendra quelques années plus tard l’une des plus grandes et des plus prospères ligues eSports jamais connues.

2006 : La « saison Halo 2 » de MLG devient le premier tournoi eSport à être diffusé à la télévision aux États-Unis.

2010 : La Global StarCraft II League est lancée en Corée du sud et commence à attirer un énorme public de passionnés et de curieux.

2011 : Cette année-là, le tournoi Dreamhack est regardé par près de 2 millions de spectateurs en ligne. Un véritable record !

2012 : Les tournois eSport en direct commencent à attirer un public de plus en plus large. C’est à cette époque que l’on peut vraiment dire que cette pratique se démocratise réellement dans la société.

2014 : Le tournoi de Dota 2, The International, bat de nouveaux records en proposant des prix d’une valeur de plus de 10 millions de dollars pour les équipes victorieuses.

2016 : Les prix du tournoi de Dota 2, The International, dépasse les 20 millions de dollars. Un événement incroyable !

En conclusion :

L’eSport est un secteur qui n’a cessé d’évoluer depuis son apparition au début des années 70.

Aujourd’hui, il s’agit d’une industrie incontournable dans le monde, avec ses propres tournois et compétitions qui n’ont rien à envie aux plus grandes compétitions de sports plus « classiques » comme le foot ou le baseball par exemple.

Les fans sont de plus en plus nombreux chaque année, ce qui laisse entrevoir un avenir radieux pour les eSports.